En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies statistiques et de cookies destinés à sécuriser votre connexion.

444

Arsenal de Metz - Philippe Cassard, piano

Arsenal - Metz

Orchestre national de Lorraine
Direction Jacques Mercier
Piano Philippe Cassard
Programme :
Gabriel Fauré - Ballade pour piano et orchestre
Maurice Ravel - Concerto pour piano en sol majeur
César Franck - Symphonie en ré mineur

Artiste passionné, actif sur tous les fronts de la musique, Philippe Cassard n’a jamais cessé d’être le pianiste sensible et profond que nous aimons, l’interprète majeur de Schubert mais aussi du répertoire français où son sens des couleurs fait merveille…

On le retrouve ici dans la Ballade de Fauré (1881), page autrefois fort populaire et qu’on n’entend plus guère aujourd’hui. Et c’est bien dommage, car cette « transposition », perlée, rayonnante, « méditerranéenne » des Murmures de la Forêt de Wagner a toujours beaucoup de charme.

Autre grande œuvre « diurne », le Concerto en sol de Ravel (1931) dégage cependant de toutes autres ondes. Et s’il faut toujours parler de lumière, ce serait plutôt celle d’une féérie urbaine, faite d’éclats cubistes, d’enseignes au néon, d’étincelles jazzy… Et magiquement éclairé du plus du plus extraordinaire mouvement lent jamais composé…

Fleuron du renouveau symphonique français à la fin du XIXe siècle, la Symphonie en ré mineur de César Franck (1888) reste une valeur sûre. Justifiée bien sûr par l’attrait puissant de ses thèmes, la ferveur de son élan mystico-beethovénien. Et surtout peut-être, aujourd’hui, pour son merveilleux et poétique Allegretto dans le style d’une ballade médiévale…

Inscrivez-vous

13 Oct
20h00
N°3
Passé
Note moyenne des membres du cercle ayant participé

EN SAVOIR +